Biographie

Francesco Palmeri

Auteur-compositeur-interprète, Francesco Palmeri naît à Bruxelles un jour d’été de 1974.  D’origine méditerranéenne par sa mère espagnole et son père italien, il puise son inspiration musicale dans la multiculturalité que lui a toujours offerte sa ville natale.

Son père musicien l’initie naturellement à la musique dès son plus jeune âge. Dans le courant des années 80, il apprendra la guitare et ajoutera des flèches à son arc en s’initiant au métier de producteur musical et ingénieur du son au Studio IPN, que ses cousins venaient de construire à Bruxelles (actuellement Studio AIR).

Alors qu’il n’a que 16 ans,  il participe à la réalisation de l’Album « Walakota » de Wamblee – PLR 1991.

 

En 1994 il crée une équipe de production avec Fernando De Meersman plus connue sous le nom de « F&F ».

Ils enchaînent les contrats de licence, suite à un rendement de travail impressionnant, notamment avec :

- Sony music Belgium, Private Life Records qui sortira en 1996 le titre « Dreamer » de Fuse basé sur le célèbre speech de Martin Luther King

- Byte Records «From here to there » de CB Milton

- Arcade music Belgium / France.

 

Ils collaborent avec des producteurs tels que Koen Tillie (Shock Rock – 1991), Serge Ramaekers (The Confetti’s  – 1988 et plusieurs remix comme notamment, un des plus connus, celui de Queen – 1992).

De son côté, Francesco réalise en 1996 quelques titres pour un album interprété par les « Back in Force ».  Un contrat de licence est signé chez Atoll music France.

En 1999, F&F est chargé de monter un groupe pour le projet d’émission « Génération 2000 » qui malgré le grand intérêt montré par M6, ne verra jamais le jour.

Cette expérience leur permet cependant de jouer sur scène avec les London Beat, Bilou Doneux (batteur des Zap Mama), Dani Cambell et bien d’autres encore…

La même année, Francesco signe deux contrats de licence avec Universal music Belgium, notemment pour la réalisation du remix d’un titre de l’album « Mektoub » interprété par Mousta Largo.

En 2000, après un long break de quelques mois en Argentine, Francesco réalise les ébauches d’un premier album solo en italien et en même temps il prend en charge, sous la tutelle de Roadrunner Arcade music Belgium, la réalisation artistique de deux singles pour Sandra Kim  « n°1 Chanson de l’eurovision 1986 ».

En parallèle, il va créer un groupe de musique méditerranéenne avec des membres de sa famille, sous le nom de « I Palmeri ». En 2002, ils enregistrent à titre promotionnel, un premier album « Antologia ».

 

De 2003 à 2005, Il enchaîne les sessions de studio en tant que guitariste et choriste pour divers producteurs. Il redonne la vie au concept Wamblee et collabore avec plusieurs réalisateurs artistiques tels que BC, Andy Janssens (remix 2002 de « Désenchantée » de M. Farmer, Ozan (Mo’ Jazz), et Patrick Renier (Belle Perez).

 

En 2006, Francesco écrit en collaboration plusieurs textes et musiques pour l’album «Gotitas De Amor» de Belle Perez. En guise de remerciement, Belle lui demande de venir comme « Special Guest » au concert du Heineken Music Hall d’octobre 2006.  L’invitation se prolonge sur le « Latin Fever Theater Tour » en Belgique et en Hollande de décembre 2006 à mars 2007. C’est lors de cette tournée que Francesco présente le titre « Yaka Dansé » avec en apothéose, 2 concerts au Sportpaleis d’Anvers en mai 2007.

 

En 2008, il participe aux préselections de l'Eurovision de la chanson avec une chanson intitulée "Vagabundo" et fait les premières parties des concerts d’été de Belle Perez.

En 2009, il compose et produit son album, ainsi que les premières notes de l’album «Asturias» de Cecilia Gonzalez, chanteuse Asturienne.

En 2010, il reprend la direction musicale de Belle Perez et il écrit un nouveau texte de la Colegiala, single sorti en juillet 2010 chez Universal music.

L'été 2010 il enregistre les voix du titre “C’est l’amour” des années 80 de Leopold Nord et Vous, remixé par DJ FRANK.

En 2011, il participe à sur la tournée Oxygen de Belle Perez comme choriste et guitariste.

En juin de la même année sort officiellement son album «Libertad». L’album est un ouvrage  de 15 titres réalisé en 3 langues où plusieurs styles se mélangent!

 

En 2012, il enregistre et termine l’enregistrement de l’album de Cecilia Gonzalez «Asturias», l’album de Wamblee «Terra» ainsi que le premier l’EP

des Nasty Panda «Sunday Night Losers», tous trois sortis en 2013.

Cette même année, il fait plusieurs sessions de choeurs et de guitares pour l’album «Amor Latino» de Frédéric François.

 

Parallèlement, il enregistre pour lui-même «Francitude», un album en hommage à la musique française.

«Francitude est une pièce importante dans ma carrière car elle vient se glisser entre l’univers latino dans lequel j’ai été plongé ces dernières années et l’univers francophone sur lequel j’ai décidé de me pencher ces prochaines années...

Dans un premier temps, j’ai voulu avec Francitude travailler sur un flashback musical.  Réalisé dans l’intimité la plus pure, autour d’une guitare et d’un piano pour la plupart des titres, «Francitude» est un album-collector qui met à l’honneur la musique française  de l’époque bouillonnante située entre 1973 et 1989. Sortie digitale de l’album, le 5 mars 2014.

Il a depuis enregistré un nouvel album, « Partout Ailleurs », qui à l’heure actuelle est encore inédit excepté 2 titres qui ont été présentés au public cette année, « Aussi vieux que mon père » sorti en février 2020 et « Ok Ko » sorti en septembre 2020.

 

Ce n’est que le début d’une nouvelle aventure…

http://www.francescopalmeri.com

http://linktr.ee/francescopalmeri

© Copyright 2020 fgpmusic - tous droits réservés